Au printemps dernier, nous avons installé une ruche sur le toit de l’un de nos bâtiments. Nous étions sûrs que les abeilles se plairaient chez nous, avec tous les champs et les bois alentours. 

Les 14 kg seront distribués à nos locataires dans les prochains mois afin qu’ils puissent y goûter, et peut-être décider de faire une visite de la ruche. Chacun des 15 vainqueurs de la loterie improvisée lors de notre barbecue annuel en juin dernier recevront également leur propre pot …
Notre colonie s’est bien développée et à été productive grâce aux bons soins de Hunnegkescht qui s’est occupé de tout. La population était si bien installée que l’une de nos caisse a même été utilisée pour dynamiser une autre ruche. En effet, quand une ruche montre une baisse de productivité, comme nous l’a expliqué Hugo Zeller nous pouvons prendre une caisse d’une ruche hyperactive pour aider la plus faible à se redynamiser.
Donc les résultats sont très positifs pour cette première année.

Quant aux 5 kg de miel de printemps, comme c’est un produit moins goûteux et parfumé, il sera utilisé en cuisine pour sucrer des plats ou des pâtisseries avec du sucre naturel.

Heureusement, rien ne se perd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *